next up previous contents
suivant: B.7 Gestion DHCP monter: B.6 MX et rôles précédent: B.6.1 Utilisation des RR   Table des matières


B.6.2 Utilisation des rôles de messagerie

La deuxième méthode de gestion des MX s'appelle les « rôles de messagerie ». Elle est nettement plus souple, car elle permet aux correspondant autorisés de gérer eux-mêmes, de manière contrôlée, les adresses de messagerie.

L'utilisation des rôles de messagerie passe par :

Fonctionnellement, un correspondant dont le groupe a le droit de gérer les rôles de messagerie pour un domaine particulier peut associer à une adresse de messagerie (qui peut correspondre ou non à une adresse IP existante) une machine réalisant l'hébergement des boîtes aux lettres pour cette adresse.

Le script de génération de zone (generer-zone, voir 9.4, page [*]) générera, pour chaque rôle de messagerie déclaré par un correspondant, un MX par relais enregistré pour le domaine. Ainsi, les correspondants autorisés peuvent définir eux-mêmes les adresses de messagerie qu'ils gèrent, tout en respectant le filtrage sur le port SMTP en entrée.

Bien sûr, pour que ceci soit pleinement opérationnel, il faut que le ou les relais de messagerie actualisent leur table de routage de messagerie. En utilisant le script generer-routages (voir 9.5, page [*]), vous pouvez créer dynamiquement une table de routage pour sendmail telle que l'attend le kit Jussieu par exemple.


next up previous contents
suivant: B.7 Gestion DHCP monter: B.6 MX et rôles précédent: B.6.1 Utilisation des RR   Table des matières
Pierre DAVID 2010-11-16