next up previous contents
suivant: 8.3.2 Script remplir-config monter: 8.3 Chargement initial des précédent: 8.3 Chargement initial des   Table des matières

8.3.1 Script init-base

Le script init-base est normalement le seul que vous lancerez directement. Il enchaîne toutes les actions individuelles, qui sont schématisées dans le tableau ci-après :

Script Action Tables concernées Fichiers en entrée
remplir-config Initialise les tables de configuration du référentiel config, hinfo (aucun)
remplir-grpnet Charge les réseaux, crée les correspondants (qui sont censés pré-exister dans la base d'authentification, qu'elle soit PostgreSQL ou LDAP), crée les groupes WebDNS et leur affecte les réseaux et les adresses IP autorisées. communaute, corresp, dr_ip, etablissement, groupe, dr_reseau, reseau subnet.txt group.txt
charger-domaines Enchaîne les appels au script remplir-domaine pour chacun des domaines gérés, dans le bon ordre. cf ci-dessous (aucun)
remplir-domaine Explore un fichier de zone pour remplir la base avec tous les RR de type A, AAAA ou CNAME trouvés après le prologue. domaine, rr, rr_cname, rr_ip fichier de zone
remplir-grpdom Initialise les domaines accessibles par chaque correspondant domaine, dr_dom grpdom.txt
remplir-rolemail Associe un hébergeur à toutes les adresses de messagerie déclarées, initialise les relais associés aux domaines et ajoute les droits correspondants aux groupes. dr_dom, role_mail, rr rolemail.txt, relaisdom.txt
charger-zones Enchaîne les appels au script remplir-zone pour chacune des zones DNS. cf ci-dessous (aucun)
remplir-zone Remplit les paramètres de génération d'une zone, dont le prologue, extrait du fichier de zone. zone_normale, zone_reverse4, zone_reverse6 fichier de zone, rrsup.txt
remplir-triggers Crée les triggers et les fonctions PL/SQL qui seront appelés pour marquer une zone comme étant « à générer » lorsqu'un nom ou une adresse IP est modifiée. (aucune) (aucun)

Le lecteur attentif constatera que toutes les tables de la base ne sont pas modifiées par ces scripts. En effet, les tables non citées ne sont pas indispensables pour la reprise d'un existant, et n'ont donc pas été intégrées dans les scripts de chargement initial.

Normalement, le script n'est censé être appelé qu'une seule fois, au chargement initial. Cependant, il est très vraisemblable que vos données devront être modifiées à la lumière des premières incohérences détectées par les scripts, ou lors des tests de l'application. Vous pouvez bien sûr recréer la base (script creer-base) et refaire le chargement (script init-base) autant de fois que vous le désirez.

Les scripts remplir-domaine et remplir-zone utilisent tous deux vos fichiers de zones existants, tels qu'ils sont utilisés par votre serveur DNS. Vous allez devoir séparer deux parties dans chaque fichier : le prologue, et la liste des RR. Pour cela, il vous suffit d'insérer un commentaire (voir la description des scripts) à l'endroit de la coupure. Ainsi, les fichiers consultés pour le chargement peuvent directement être les fichiers que vous exploitez sur le serveur DNS. Ceci peut s'avérer intéressant si le chargement initial prend plus de temps que prévu et si vous voulez continuer à ajouter ou supprimer des machines sur le serveur DNS pendant toute la durée de l'opération.

Enfin, tous les scripts (de la forme remplir-*) doivent être modifiés pour référencer l'interprète Tcl et fournir le mot de passe que vous aurez choisi pour accéder à la base. Le script substituer pourrait bien vous être d'un grand secours pour automatiser ces modifications.


next up previous contents
suivant: 8.3.2 Script remplir-config monter: 8.3 Chargement initial des précédent: 8.3 Chargement initial des   Table des matières
Pierre DAVID 2008-04-13